LA MARIE, PHILIPPE STARCK

Extrêmement résistant aux chocs et aux intempéries, le polycarbonate [PC] présente également une très bonne transparence. Pour ces raisons, le PC remplace peu à peu le poly [méthacrylate de méthyle] [PMMA], plus cassant et sensible aux rayures, dans les créations des designers. Philippe Starck a utilisé ce matériau pour concevoir La Marie, la première chaise transparente moulée en une seule opération.

À partir de cette chaise, Starck déclare ne plus vouloir faire des objets signés mais des archétypes. Telle est la vocation de La Marie avec son dessin qui répond à l’idée basique de ce qu’est une chaise : quatre pieds, une assise et un dossier. Non sans humour, il la nomme du prénom féminin Marie, lui aussi archétypal. L’appui de Kartell dans cette création a été décisif.

Depuis que Claudio Luti, ancien manager de Versace et gendre de Castelli, a pris les commandes de Kartell en 1988, la firme soutient les designers comme Philippe Starck ou Ron Arad [né en 1958] dans leurs projets. Pour les designers, c’est une manne économique importante. Pour Kartell, c’est le gage d’un renouveau. De nombreux commentateurs parlent d’ailleurs de « deuxième naissance » pour l’entreprise familiale. En effet, Luti cherche à actualiser la vision d’entreprise, sans perdre l’âme du produit. Il a compris l’urgence de changer l’image des produits plastiques qui, au début des années 1980, étaient décriés comme démodés et polluants. Luti a mis l’accent sur la personnalité de ses designers, des plastiques recyclables, et changea le nom des produits, passant des chiffres à des termes évocateurs. Toujours pour Kartell, Philippe Starck a poursuivi dans la voie de la transparence avec les sièges Louis Ghost [2002], Victoria Ghost [2005], deux immenses succès commerciaux.

Place de Belgique - Belgiëplein - 1020 Brussels | T +32 2 669 49 29 | Every day (365/365) from 10am to 6pm
Made by Antartica

Privacy Preference Center

test