PRATT 

gAETANO PESCE

Au début des années 1980, le Pratt Institute, une école supérieure privée de New York, demande à Gaetano Pesce d’expérimenter de nouveaux matériaux industriels pour concevoir des meubles.

Le designer italien honore cette requête en réalisant une série de neuf chaises aux qualités différentes. Néanmoins, seul le huitième prototype de la série présente un équilibre parfait : sa structure est très solide tout en étant confortable. La chaise exposée au ADAM dérive de ce huitième test.

Le programme iconographique exprime la vision ludique et sensible de Pesce. On trouve en relief des visages souriants, des cartes de jeu, des formes géométriques, une série de points qui illustrent le théorème de Pythagore, une grappe de raisin, etc.

Des impressions de mains en creux figurent, en haut de la chaise, l’endroit où l’on pourrait saisir la chaise pour la déplacer.

Gaetano Pesce [1939-], un des représentants les plus importants de l’anti-design italien, a - jusqu’en 1965 - étudié l’architecture à Venise tout en suivant des cours à l’Institut du design industriel. Pesce explore les possibilités de la nouvelle mousse en polyuréthane [PuR] de C&B [Cassina & Buselli], filiale de Cassina. La fluidité du matériau permet au designer de produire des formes anthropomorphes. Gaetano Pesce s’oppose à l’idée d’une standardisation de la production. Pour y parvenir, il introduit dans les processus de fabrication des éléments perturbateurs à diverses étapes de la production afin de rendre les objets uniques. Car, selon lui, la démocratie réelle est un système qui garanti à chacun sa différence et sa spécificité : le droit d’être lui-même.

Belgiëplein - 1020 Brussel | T +32 2 669 49 29 | Elke dag (365/365) van 10u tot 18u
Made by Antartica