CAPITELLO

STUDIO 65

Ce siège en forme de chapiteau ionique évoque sans conteste la ruine et la disparition des grandes civilisations antiques, à l’image du regard que les designers du contro-design portent alors sur la société. Cette pièce se rattache à un ensemble [Colonna] en forme de colonne et composé de trois parties : une table d’appoint [Antica TL], une chaise [Antica] et un siège [Capitello]. Cette pièce, amplement commentée dans la presse spécialisée de l’époque, annonce le mouvement post-moderne des années 1980. Capitello a fait d’ailleurs l’objet d’une réédition en 500 exemplaires en 1986.

STUDIO 65 — Franco Audrito [1943-], alors étudiant en architecture et peintre, fonde le Studio 65 à Turin en 1968. Studio 65 est un des fers de lance du mouvement radical contro-design qui, lui aussi, entend dénoncer la société de l’époque.Il rassemble autour de lui un groupe de jeunes artistes que sont Roberta Garosci, Enzo Bertone, Paul Morello et Paolo Rondelli.
Studio 65 est donc une déclaration de guerre aux dogmes et au statu quo tout en cherchant à démasquer les valeurs idéologiques qui se cachent derrière, les démolir et, au final, proposer des expériences au moyen de formes nouvelles capables d’exprimer et d’interpréter l’angoisse du renouvellement que connaissait alors la jeunesse de la fin des années 60.

Contact | Place de Belgique - 1020 Bruxelles | T +32 2 669 49 29 | Tous les jours (365/365) de 10h à 18h
Made by Antartica