LA MARIE

PHILIPPE STARCK

Extrêmement résistant aux chocs et aux intempéries, le polycarbonate [PC] présente également une très bonne transparence. Pour ces raisons, le PC remplace peu à peu le poly [méthacrylate de méthyle] [PMMA], plus cassant et sensible aux rayures, dans les créations des designers. Philippe Starck a utilisé ce matériau pour concevoir La Marie, la première chaise transparente moulée en une seule opération.


À partir de cette chaise, Starck déclare ne plus vouloir faire des objets signés mais des archétypes.Telle est la vocation de La Marie avec son dessin qui répond à l’idée basique de ce qu’est une chaise : quatre pieds, une assise et un dossier. Non sans humour, il la nomme du prénom féminin Marie, lui aussi archétypal.
L’appui de Kartell dans cette création a été décisif. Depuis que Claudio Luti, ancien manager de Versace et gendre de Castelli, a pris les commandes de Kartell en 1988, la firme soutient les designers comme Philippe Starck ou Ron Arad [né en 1958] dans leurs projets.


Pour les designers, c’est une manne économique importante. Pour Kartell, c’est le gage d’un renouveau. De nombreux commentateurs parlent d’ailleurs de « deuxième naissance » pour l’entreprise familiale. En effet, Luti cherche à actualiser la vision d’entreprise, sans perdre l’âme du produit. Il a compris l’urgence de changer l’image des produits plastiques qui, au début des années 1980, étaient décriés comme démodés et polluants. Luti a mis l’accent sur la personnalité de ses designers, des plastiques recyclables, et changea le nom des produits, passant des chiffres à des termes évocateurs. Toujours pour Kartell, Philippe Starck a poursuivi dans la voie de la transparence avec les sièges Louis Ghost [2002], Victoria Ghost [2005], deux immenses succès commerciaux. 

Sorti diplômé de l’école Camondo [Paris], PHILIPPE STARCK [né en 1949] commence sa carrière en dessinant des meubles gonflables pour Quasar. Il travaille ensuite chez Pierre Cardin en tant que directeur de design. En 1980, il fonde sa propre entreprise, Starck Products. Il dessine alors pour de grands fabricants comme Flos, Driade ou encore Kartell. C’est à cette même époque que sa célébrité s’affirme. En 1981, il est choisi, avec sept autres designers, pour remeubler les appartements du palais de l’Elysée. En 1983, ce sont les appartements privés du président français François Mitterrand [1916-1996] qui lui sont confiés. Dès le début de sa carrière, l’esthétique est une fonction essentielle du meuble pour Philippe Starck. Pour y parvenir, il mêle références historiques françaises et touche futuriste.

Place de Belgique - 1020 Bruxelles | T +32 2 669 49 29 | Tous les jours (365/365) de 10h à 18h
Made by Antartica